Giscard et son mémorable accordéon

Valéry Giscard d’Estaing avait une passion pour l’accordéon.

Ceux qui ont connu Valérie Giscard d’Estaing dans les années 70 se souviennent certainement de sa passion pour le « piano à bretelles ». Un instrument qu’il avait appris à jouer lors de la Seconde Guerre mondiale.

Au moment de la guerre, j’étais dans la première armée, et nous sommes entrés en Allemagne, en Autriche, et nous sommes restés en occupation pendant un certain temps, racontait-il à Danièle Gilbert en 1970, quatre ans avant d’être élu chef de l’Etat. L’occupation n’était pas quelque chose de très actif, et un jour j’ai rencontré un vieux monsieur, dans la banlieue d’Innsbruck, qui m’a proposé de me donner des leçons d’accordéon. Je me suis dit pourquoi pas, et j’ai pris des leçons il y a assez longtemps, ce qui fait que ma pratique est malheureusement un petit peu éloignée. 

Giscard et son mémorable accordéon

Bien que modeste dans sa pratique, VGE a notamment eu l’occasion de jouer aux côtés de la reine de l’accordéon Yvette Horner, ou encore sur le plateau du Grand Journal en 2011.

Giscard et son mémorable accordéon

Laisser un commentaire