Tournée Genesis: Les premiers Lives. Phil Collins diminué mais courageux inquiète.

Genesis a enfin donné le coup d’envoi de sa tournée « The Last Dominos? » qui mènera le groupe au Royaume-Unis et aux Etats Unis pour 37 concerts. Les inconditionnels de Genesis sont évidemment ravis mais l’état de santé de Phil Collins interroge. Cette tournée sera la der des der selon ce dernier mais le chanteur et ex batteur (il ne peut plus jouer) pourra-t-il assumer les difficultés physiques qu’incombent une telle tournée?

Tournée Genesis: Les premiers Lives. Phil Collins diminué mais courageux inquiète.

Le trio Phil Collins, Mike Rutherford et Tony Banks, qui n’avaient pas joué ensemble depuis 2007, est épaulé à la guitare et à la basse par leur fidèle musicien de scène Daryl Stuermer, tandis que la batterie est assurée par Nicholas Collins, 20 ans, le fils de Phil Collins. Ce dernier jouait déjà assis et marchait avec une canne durant sa tournée solo en 2016. Aujourd’hui, à 70 ans, souffrant des vertèbres et de la hanche, il tient le micro, assis, au centre de la scène.

La voix de Phil Collins est loin d’être intacte et déraille régulièrement. Certains passages font souffrir et même trembler : est-ce bien raisonnable ? Tiendra-t-il la longueur de cette ultime tournée prévue pour durer jusqu’à la mi-décembre ? Mais ces problèmes n’enlèvent rien à son courage, au contraire et ses fans seront bien là pour remplir les salles et admirer ce géant de la musique mondiale.

Laisser un commentaire