Quand Michael Jackson a blanchi sa peau ?

michael Jackson vitiligo

De nombreuses personnes pensent encore que Michael Jackson a blanchi sa peau pour devenir blanc (qu’il s’agissait d’une décision cosmétique délibérée parce qu’il avait honte de sa couleur de peau). Pourtant, au milieu des années 1980 (dans les années Thriller), on a diagnostiqué chez Michael Jackson un vitiligo, une maladie de la peau qui entraîne une perte de pigmentation par plaques sur le corps.

Comme Michael Jackson ne voulait pas que les taches causées par la maladie soient visible, il a dû avoir recours à un « traitement » blanchissant sur les parties exposées de son corps comme les mains, le visage,… et cela dans les but d’uniformiser la couleur de sa peau. Techniquement il n’a donc pas blanchi sa peau délibérément, mais la maladie a commencé et il a juste voulu accélérer le processus pour ne pas avoir de taches visibles.

Selon ses proches, il se donnait beaucoup de mal à cacher à l’aide de chemises à manches longues, de chapeaux, de gants, de lunettes de soleil et de masques.

Lorsque Jackson est décédé en 2009, son autopsie a définitivement confirmé qu’il souffrait de vitiligo, tout comme ses antécédents médicaux.

Tout ce que révèle le rapport d’autopsie de Michael Jackson :

Pour ceux qui sont sceptique, voici ce qu’indique le rapport réalisé quelques heures après sa mort :

On apprend notamment que Michael Jackson ne pesait que 55 kilos (pour 1m75) et semblait souffrir d’anorexie. Il n’avait rien d’autre que des résidus de pilules dans son estomac, ne prenait qu’un seul repas très léger par jour.

Le rapport d’autopsie décrit un homme très fragilisée.

Ses hanches, ses cuisses et ses épaules étaient recouvertes de traces de piqûres, probablement des marques laissées par les injections d’analgésiques.

Le rapport précise que les lèvres du chanteur étaient tatouées en rose, ses sourcils et le bord de ses paupières en noir, de même que l’avant de son cuir chevelu, tatoué en noir afin de se fondre avec sa chevelure. Ses cheveux, justement, étaient une perruque littéralement collée sur son crâne. En dessous, Michael Jackson était totalement chauve, son crâne laissant apparaître la cicatrice de sa grave brûlure subit sur le tournage d’une publicité pour Pepsi en 1984 qui le laissera avec des brûlures au second et troisième degré.

C’est suite à cet incident que le Roi de la pop aurait commencé à porter régulièrement des perruques. C’est également à ce moment que Michael Jackson aurait commencé à prendre des analgésiques afin de soulager les douleurs de sa brûlure, entraînant une dépendance qui durera des années, et finira par lui être fatale. «Il a pris des analgésiques à cause de ses brûlures et il a évidemment développé une sorte d’addiction», avait autrefois confié son frère Tito au Daily Mirror.

Et l’autopsie révèle pourquoi la peau de Michael Jackson a blanchi :

L’autopsie révèle également que son corps présentait également de nombreuses taches de peau claires et foncées retrouvées, ce qui semblent confirmer qu’il était atteint de vitiligo (maladie de l’épiderme qui se caractérise par des taches blanches (dépigmentation) qui apparaissent et s’étendent sur n’importe quelle partie de la peau. Ce défaut pigmentaire atteint surtout le visage, les extrémités, les articulations et les zones de frictions.)

D’après le rapport le chanteur présentait également des blessures aux tibias, aux genoux et au dos, suggérant une chute récente peu avant sa mort.

source : cnews

Attention toutefois à certaines images truquées qui tournent sur internet

Quand Michael Jackson a blanchi sa peau ?
photo non truquée de michael jackson
photo truquée de michael jackson
Photo truquée de Michael Jackson a blanchi

L’accident de Michael Jackson (brulure grave lors du tournage d’une vidéo commerciale pour Pepsi)

La grave brûlure que Michael Jackson a subit sur le tournage d’une publicité pour Pepsi en 1984 qui le laissera avec des brûlures au second et troisième degré.
Voici la vidéo :

Cette publication est également disponible en : English (Anglais)

Laisser un commentaire