Années 90ArtistesChanson Française

Michèle Torr « Profession artiste », pour toute la communauté artistique

Quatre heures du matin n’importe où
La solitude après la gloire
Dans cette rue vide et blanche
Le vent léger me donne froid
Je marche devant ma chanson
Le dîner n’était pas très bon
Devant cet hôtel, cette chambre
Il n’y a plus que moi et moi

Profession Artiste
Les yeux de toutes les couleurs
Mais je ne sais plus le jour ni l’heure
Signe particulier, sensible
Profession Artiste
Que l’on soit mime ou bien chanteur
On est toujours seul sur la piste
Même à l’ombre des projecteurs

La nuit me laisse dans le noir
La solitude après la gloire
Et je m’invente des images
Comme le vieux film qu’on revoit
Quelques sourires et des bravos
Des signatures sur des photos
Quelques dialogues et des visages
Comme des forêts devant moi

Profession Artiste
Les yeux de toutes les couleurs
Mais je ne sais plus le jour ni l’heure
Signe particulier, sensible
Profession Artiste
Que l’on soit mime ou bien chanteur
On est toujours seul sur la piste
Même à l’ombre des projecteurs

Profession Artiste
Les yeux de toutes les couleurs
Mais je ne sais plus le jour ni l’heure
Signe particulier, sensible
Profession Artiste
Que l’on soit mime ou bien chanteur
On est toujours seul sur la piste
Même à l’ombre des projecteurs

Concert Live « Théâtre de Meaux » (1996)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre extension "Adblock" pour ce site et ainsi pouvoir accéder à l'intégralité de ce site.