Maluma « Hawaï » N°1 des charts Latino.

« Hawái » est un reggaeton ensoleillé mais triste . C’est l’histoire d’un homme (en l’occurence Maluma) largué par sa petite amie qui tente d’oublier cette relation dans les bras d’un autre.

Arrête de te mentir, la photo que tu as publiée avec lui disant qu’il était tout pour toi, Bébé, je te connais si bien, je sais que c’était pour me rendre jaloux

chante-t-il en espagnol, alors qu’on découvre dans le clip les images des vacances idylliques que la belle s’apprête à passer à Hawaii avec son nouveau compagnon. Le musicien n’a néanmoins pas dit son dernier mot. Le jour du mariage de son ex, Maluma débarque à la cérémonie pour lui déclarer sa flamme devant son fiancé. Jeté dehors par des agents de sécurité, le Colombien finit par être rejoint par l’élue de son coeur… avant un dernier rebondissement !

Hawái de Maluma sur Amazon Music - Amazon.fr

Traduction Paroles

Arrête de te mentir à toi-même (Ah)
La photo tu as posté avec lui en disant qu’il était ton idylle
Bébé, je te connais très bien, je sais que c’était pour me rendre jaloux
Je ne dirais pas qui, mais ils t’ont vu pleurer pour moi

Laisse-moi te dire
Il semble te traiter convenablement, il est un vrai Gentleman
Mais ça ne change rien, car j’étais là avant lui
Je sais que ça ira bien pour toi, mais il ne t’aime pas comme je t’aime

Peut-être que tu n’as besoin de rien, apparemment rien
Des vacances a Hawaï, toutes mes félicitations
Ce que tu postes sur Instagram est vraiment mignon
Pour que je voie comment tu vas, pour que je puisse voir
Peut-être que tu n’as besoin de rien, apparemment rien
Des vacances a Hawaï, toutes mes félicitations
Ce que tu postes sur Instagram est vraiment mignon
Pour que je voie comment tu vas, mais tu te fais du mal, car l’amour ne s’achète pas

Tu mens à tes abonnés
Tu dis que tout va mieux maintenant
Je ne croirais pas que si je t’appelle tu m’ignorerais

Si après moi, il n’y aura plus d’amours
Toi et moi ne faisant qu’un
Nous faisions l’amour l’estomac vide, au réveil
Nous fumions du narguilé, et je passais la fumée de ma bouche à la tienne
Et maintenant dans cette guerre, personne ne gagne
Si tu me demandes, je dirais que personne n’est à blâmer
Parfois les problèmes s’accrochent à une personne
Laisse-moi parler, s’il te plait, ne m’interrompt pas
Si j’ai fait quelque chose de mal alors pardonne-moi
Les gens ne vont pas te croire, tu joues bien ton rôle, mais, bébé,
Tu n’es pas heureuse avec lui

Peut-être que tu n’as besoin de rien, apparemment rien
Des vacances a Hawaï, toutes mes félicitations
Ce que tu postes sur Instagram est vraiment mignon
Pour que je voie comment tu vas, pour que je puisse voir
Peut-être que tu n’as besoin de rien, apparemment rien
Des vacances a Hawaï, toutes mes félicitations
Ce que tu postes sur Instagram est vraiment mignon
Pour que je voie comment tu vas, mais tu te fais du mal, car l’amour ne s’achète pas

(arrête de te mentir à toi-même
La photo tu as posté avec lui en disant qu’il était ton idylle

Bébé, je te connais très bien, je sais que c’était pour me rendre jaloux
Je ne dirais pas qui, mais ils t’ont vu pleurer pour moi)
Papi Juancho

Laisser un commentaire