This is it

This Is It, que l’on pourrait traduire par C’est terminé, fait référence au nom de la tournée que s’apprêtait à effectuer Michael Jackson. Il s’agit en fait des mots prononcés par l’artiste lui-même lors de la conférence de presse annonçant son retour sur scène, conférence durant laquelle il affirmait que ces concerts allaient être les derniers de sa carrière. This Is It auraient du être le grand retour sur scène de Michael Jackson depuis le HIStory World Tour de 1997, cette tournée a été cité comme l’événement musical de l’année 2009.

Au départ, seulement 10 concerts étaient prévus à Londres, avant d’entamer une éventuelle tournée mondiale sur une durée plus longue. Cependant, ce furent 50 concerts qui lui seront imposés (23 000 spectateurs pour chaque spectacle) à guichets fermés qui furent programmés du 13 juillet 2009 au 6 mars 2010, malgré l’avis contraire de Michael Jackson. La vente des billets pour ces concerts fut la plus rapide de l’histoire.

Le premier spectacle devait avoir lieu le 8 juillet 2009, mais le 11 mai, il a été annoncé qu’il serait décalé au 13 juillet. Des rumeurs faisaient même état d’un report ou d’une annulation de tous les concerts, Michael Jackson n’étant pas prêt à assurer ces 50 spectacles, suscitant le scepticisme et l’angoisse parmi certains de ses proches. L’ancien attaché de presse de la famille Jackson, Arthur Phoenix, déclarait ainsi : « A mon avis, il ne va rien se passer. Je pense que 10 concerts ont d’abord été prévus et que les ventes ont été si rapides que 40 autres ont ensuite été ajoutés. Mais, Michael n’est pas prêt, ni mentalement, ni physiquement, ni spirituellement. Il me fait penser à Mike Tyson, c’est fini ! »

Lou Ferrigno, ami de longue date et préparateur physique du chanteur, admet qu’il aurait fallu plus de temps de préparation à Michael Jackson afin d’être prêt à remonter sur scène. Par ailleurs, pour l’ancien culturiste, le stress et la pression mis sur le chanteur pour cette tournée ont fortement contribué à dégrader la santé du chanteur (perte de poids, manque de sommeil) ; les longues et nombreuses répétitions lors des dernières semaines, notamment au Staples Center de Los Angeles, étaient éreintantes.

Laisser un commentaire