Sandrine Lévi: « C’est de pire en pire. On prend conscience de la réalité un peu plus chaque jour »

Interviewé par Le Parisien l’épouse de Daniel Lévi, Sandrine, organise une soirée hommage au chanteur le 7 novembre prochain à Mogador.

J’ai reçu un coup de fil de mon ami Albert Cohen (coproducteur des ‘Dix Commandements’ à l’époque) qui m’a dit : Il va falloir que tu prennes ton courage à deux mains et que tu fasses cette soirée en hommage à Daniel maintenant car sinon, ça va surgir de n’importe où. Ou ce sera organisé n’importe comment et avec n’importe qui . On ne veut pas de télé, pas de tralala, mais que des artistes qui ont partagé des moments sincères avec Daniel. Ce sera une soirée de bienveillance, de solidarité et d’amour, à son image.

Dans l’interview du Parisien Sandrine a aussi évoqué son quotidien sans Daniel

On avance, malgré l’absence de mon mari, le manque de sa présence. On avance pour le meilleur. Il m’aide beaucoup de là où il est, car il est tout le temps là. Je parle toujours de lui au présent, je pense toujours à lui au présent. Je vis des moments très douloureux… On dit qu’avec le temps, la douleur s’apaise. Moi, j’ai l’impression que c’est de pire en pire, car le manque s’installe. On prend conscience de la réalité un peu plus chaque jour. On était fusionnels. On a commencé à travailler ensemble, puis il s’est installé avec moi à Marseille pour enregistrer un album. C’est comme ça que tout a commencé. Pas à pas, nous avons parcouru notre chemin, celui qui nous a rendus inséparables, indissociables et surtout infaillibles. C’est à partir de ce jour que j’ai pu écrire ma plus belle histoire d’amitié, de complicité et d’amour

Laisser un commentaire