Humour

On va squatter les terrasses

C’est la chanson d’actualité à partir d’aujourd’hui !! 🙂

  • Titre : Squatter les terrasses
  • Artiste : James Deano

Paroles de la musique

Dès le retour du printemps, la nature reprend ses droits
Le soleil revient vers nous pour réchauffer ceux qui avaient froid
Le rude hiver est parti, ce salopard nous manquera pas
Allons-y, quoi qu’on fasse, on va squatter les terrasses
On va squatter les terrasses, on va squatter les terrasses
Rass, rass, rass-rass-rass, rass
On va squatter les terrasses, on va squatter les terrasses
On va squatter les terrasses
Rass, rass, rass-rass-rass, rass, rass, yeh yeh

Après les cris et les tonnes de coups
Comme Jésus-Christ, je retourne des clous
L’odeur du printemps revient comme le soleil
Ça y est, l’hiver est parti loin d’nous
Certains n’ont pas survécu à ça
Hélas, certains sont partis comme ça
Mais tout renait dans cette ville, la roue tourne
On dit qu’après la pluie le beau temps reviendra
Il est revenu, je l’ai reçu
Avec le visage et l’cœur détendu, ouais
J’y ai recru, je l’ai revu
Tout n’est pas mort donc la vie continue
Tel un phénix, je renais de mes cendres
Et tout en attendant le prochain mois d’Décembre
Je vais partir et me mettre en terrrasses
T-shirts, shorts, et ceter
Dès le retour du printemps, la nature reprend ses droits
Le soleil revient vers nous pour réchauffer ceux qui avaient froid
Le rude hiver est parti, ce salopard nous manquera pas
Allons-y, quoi qu’on fasse, on va squatter les terrasses
On va squatter les terrasses, on va squatter les terrasses
Rass, rass, rass-rass-rass, rass
On va squatter les terrasses, on va squatter les terrasses
On va squatter les terrasses
Rass, rass, rass-rass-rass, rass, rass, yeh yeh
Hein, écoute les oiseaux chanter
Sent donc le très doux parfum de l’été
Regarde le visage des hommes apaisés
La dépression partie, les malheurs sont oubliés
Ça fait longtemps qu’on a pas vu des fleurs
Qu’on a pas senti du love dans les cœurs
Ça fait longtemps qu’on a pas vu les rayons du soleil briller pour les frères et les sœurs
Les vitres sont baissées, les coudes sont sortis (oui)
La zik est à fond, l’enthousiasme aussi (oui)
Les filles sont belles comme le jour, on les voit passer tout au loin
Bellle coupe, jupe port sexy, high
Fini l’hiver, fini le froid, finies les emmerdes
Vive la vie, vive le soleil
L’hiver est parti, l’hiver est parti
On ressort les lunettes noires, on relèche les glasses sur le trottoir
On baisse la vitre, on sort les coudes, on regarde les filles qui traçent la route
Les t-shirts et les bermudas sont ressortis du placard pour quelques mois
Quelques mois, quelques mois, quelques mois
Dès le retour du printemps, la nature reprend ses droits
Le soleil revient vers nous pour réchauffer ceux qui avaient froid
Le rude hiver est parti, ce salopard nous manquera pas
Allons-y, quoi qu’on fasse, on va squatter les terrasses
On va squatter les terrasses, on va squatter les terrasses
Rass, rass, rass-rass-rass, rass
On va squatter les terrasses, on va squatter les terrasses
On va squatter les terrasses
Rass, rass, rass-rass-rass, rass, rass, yeh yeh
On va squatter les terrasses, on va squatter les terrasses
On va squatter les terrasses
Rass, rass, rass-rass-rass, rass
On va squatter les terrasses, on va squatter les terrasses
On va squatter les terrasses
Rass, rass, rass-rass-rass, rass, rass, yeh yeh
Source : Musixmatch

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page