Maxime le Forestier fête ses 72 ans le 10 février

Maxime Le Forestier est né à Paris. Dès l’âge de six ans, il s’initie au violon sous la houlette de Catherine, sa sœur aînée. Adolescent, il se passionne pour la littérature et découvre la poésie de Georges Brassens. Il forme un duo avec Catherine qui se produit dans les cabarets parisiens.

La rencontre avec Georges Moustaki va lancer sa carrière. En 1973, Maxime Le Forestier enregistre en solo et rencontre le succès avec « Mon frère« , « Education sentimentale » et surtout « San Francisco« .

Après une traversée du désert, Maxime Le Forestier enregistre, en 1988, le titre «Né quelque part» qui marque le grand retour de l’artiste sur la scène française. 

Artiste humaniste et engagé, Maxime Le Forestier participe à chacun des concerts donnés au profit des «Restos du cœur» ; il fut, d’ailleurs, l’un des premiers artistes à s’être impliqué dans l’épopée Des enfoirés.

Aujourd’hui, Maxime Le Forestier reste un artiste apprécié par plusieurs générations. Il a une actualité plus que chargée ! De quoi aller se ressourcer dans La Maison Bleu !

Laisser un commentaire Annuler la réponse