Le ’Ori tahiti, une danse qui fait partie de l’âme des tahitiens, dès le plus jeune âge.

Le ’Ori tahiti est une pratique artistique, sociale et culturelle de Tahiti et des îles de la Société. C’est la forme de danse la plus pratiquée dans l’ensemble polynésien, qui incarne l’identité culturelle tahitienne. Le ‘ori tahiti n’a jamais été si populaire. Sur la seule île de Tahiti, on compte une cinquantaine d’écoles de ‘ori tahiti, soit plus de 2 500 pratiquants. 

Le ’Ori tahiti, une danse qui fait partie de l'âme des tahitiens, dès le plus jeune âge.

À l’étranger, et plus particulièrement au Japon et au Mexique, la danse polynésienne n’en finit pas de séduire et ils seraient des dizaines de milliers d’amateurs à bouger au rythme des to’ere polynésiens. 

Le Heiva i Tahiti a lieu chaque année en juillet, et ce depuis… 1881. Le Heiva i Tahiti, c’est un concours de chants et danses traditionnels. Exigeant, contraignant, structuré ; il est le temple de l’expression du ‘ori tahiti. L’événement regroupe chaque année plusieurs centaines de danseurs et attire des milliers de spectateurs. 

Le ’Ori tahiti, une danse qui fait partie de l'âme des tahitiens, dès le plus jeune âge.

La ‘Ori Tahiti Nui Compétitions est un concours de danse tahitienne, ouvert à toutes les nationalités, se présentant individuellement ou au titre des compagnies et aux écoles de danse tahitienne locales ou internationales. C’est l’occasion pour ces danseurs internationaux de venir se confronter aux Polynésiens. La compétition qui se déroule sur deux journées est clôturée par le championnat du monde de danse tahitienne, le ORI TAHITI WORLD CHAMPIONSHIP.

La jeune danseuse Ivana Moi a été élue à plusieurs reprises dans la catégorie Jeunes

Le ’Ori tahiti, une danse qui fait partie de l'âme des tahitiens, dès le plus jeune âge.

Laisser un commentaire