« Le Bal des Laze » de Michel Polnareff avait été rejeté par les radios à sa sortie en 1968.

Il est considéré aujourd’hui comme l’un des titres les plus aboutis de Michel Polnareff mais lors de sa sortie en 1968 « Le Bal des Laze » avait été mis de côté par les radios qui trouvaient la chanson trop triste et trop noire. Les paroles écrites par Pierre Delanoë débutent d’ailleurs en parlant de pendaison. C’est finalement la face B du disque, « Y’a qu’un ch’veu« , qui fut privilégiée et qui devint un succès. Michel Polnareff avait pourtant mis les grands moyens pour enregistrer « Le Bal des Laze » (Grandes Orgues de l’église Saint Eustache). La légende dit que Michel Polnareff aurait voulu 5000 bougies pour se trouver dans une ambiance gothique. L’enregistrement fut une véritable cérémonie.

"Le Bal des Laze" de Michel Polnareff avait été rejeté par les radios à sa sortie en 1968.

On peut imaginer la déception du chanteur quelques mois après la sortie du disque lorsqu’il constate que c’est la face B « Y’a qu’un ch’veu sur la tête à Mathieu« , une chanson écrite à la va vite par Pierre Delanoë qui devient un tube.

« Le bal des Laze » a mis du temps à s’imposer, mais, c’est aujourd’hui l’une des chansons préférées des fans de Michel Polnareff. Elle est considérée à juste titre comme l’un de ses morceaux les plus aboutis.

"Le Bal des Laze" de Michel Polnareff avait été rejeté par les radios à sa sortie en 1968.

Laisser un commentaire