Clara Luciani : Trop touchante quand elle évoque ses grands-parents .

Clara Luciani est très sensible et elle garde un souvenir très tendre pour ses grands parents aujourd’hui disparus.

Le dimanche 6 novembre elle était invitée dans l’émission Un dimanche à la campagne sur M6. Elle a fondu en larmes en évoquant son grand-père. Frédéric Lopez lui a tendu un objet très particulier pour elle, un cône de papier journal dans lequel était caché des Maltesers. Cette attention a fait réagir instantanément la jeune chanteuse car cet objet lui a fait repenser à une petite surprise que lui faisait souvent son grand-père lorsqu’elle était plus jeune.

C’est mon grand-père qui faisait toujours ça quand on allait chercher le journal. J’ai mis très longtemps à comprendre que ce n’était pas une fée qui les mettait là, mais que c’était lui. Et ce qui est beau, c’est que plus tard, j’ai fini par avoir des articles dans le journal La Provence et j’ai découvert très tardivement, car c’était quelqu’un d’extrêmement pudique, qu’il découpait tous les petits articles dans La Provence et qu’il s’était fait un espèce d’autel derrière son fauteuil où il passait ses journées

Lundi 5 décembre, Clara Luciani était l’invitée de Claire Chazal dans Le Grand Echiquier sur France 3. Quand la présentatrice lui a demandé si ses Victoires de la musique avaient « rassuré » son entourage, elle a répondu:

C’est important, finalement, de garder une certaine peur. Il faut la tenir en laisse. Je pense que ça peut être utilisée comme quelque chose qui va vous donner une force. Tout le monde est à peu près rassuré, à part ma grand-mère. Au téléphone, elle continue de me demander quand est-ce que je vais reprendre mes études. Parce qu’elle dit que les galas c’est bien, mais qu’il faut quand même revenir à la fac

Dans une interview de Télé 7 jours du 22 novembre 2022 Clara Luciani déclarait:

Je crois pouvoir dire sans rougir que je suis hypersensible. Je pleure beaucoup mais j’ai renoncé à vivre autrement. Ça fait partie de mon identité, de ce que je suis. Il y a encore des sujets que j’ai du mal à aborder sans être submergée par mes émotions, comme l’absence de mes grands-parents. Ils me manquent toujours. J’aimerais tellement qu’il existe une ligne téléphonique spirituelle et que je puisse, de temps en temps, appeler mon grand-père, lui demander des conseils, ou juste l’écouter parler et dire des bêtises.

La chanteuse avait d’ailleurs publié sur son compte Instagram une jolie photo avec son grand-père accompagnée d’une tendre déclaration 

Ceux qui me suivent ici depuis longtemps ont dû se rendre compte que tout post était auréolé d’une pudeur que je pourrais qualifier de « sicilienne » parce qu’elle m’a été insufflée par toute une partie de ma famille qui sont les maîtres dans l’art des timides dissimulations et des aveux muets. Aujourd’hui cependant, je retire mon voile et j’ose écrire ici : Pépé́ Jeannot nous a quittés. Si je déroge à la règle, c’est que j’ai espoir que ce terrible événement puisse vous faire réaliser que ce virus est réel. N’attendez pas qu’il vous vole un être précieux avant de vous en rendre compte. Protégez vos vieux, sans eux le monde est un monde sans histoire.

Laisser un commentaire