Bon anniversaire à Nicoletta (78 ans). L’âme Gospel

Nicoletta - O Happy day (2011)

Nicole Grisoni (son vrai nom) est née le 11 avril 1944 à Thonon-les-Bains. Au sein d’une chorale, elle découvre le blues américain et le gospel. Sa passion pour le chant la conduit à se produire dans les églises de sa région. Au début des années 60, elle quitte sa région natale pour tenter de poursuivre son rêve, à Paris. En 1961, elle travaille comme Disc Jockey dans les clubs en vogue de Saint-Germain-des-Prés. Elle enregistre son premier 45 tours en  1966. C’est le titre Encore un jour sans toi qui la révèle au grand public. En 1967 Nicoletta connaît 2 grands succès : La Musique et surtout Il est mort le soleil, une chanson qui sera adaptée et interprétée par Ray Charles sous le titre The Sun Died . Tom Jones reprendra la chanson. Dans les années 70, Nicoletta aura encore quelques titres placés dans les hits tels que Ma vie est un manège ou encore Mamy Blue. Dans les années 80, elle varie les registres et participe à des comédies musicales (Grandeur et décadence de la ville de Mahagony, Quasimodo). Au début des années 2000, Star Academy reprend son titre La musique qui devient un succès.  

En mars 2013, sort son 15e album, intitulé Ici et ailleurs, regroupant onze titres inédits dont deux duos avec Florent Pagny et JoeyStarr. De janvier à avril 2018, elle participe pour la première fois à la tournée Age tendre pour trente dates.

Côté vie privée, Nicoletta a un fils, Alexandre, né le 9 mai 1979, d’un premier mariage avec Patrick Chappuis. Elle se marie avec Jean-Christophe Molinier en mai 2011.

Elle continue ses tournées principalement dans les églises en privilégiant les sons Gospel. Son dernier album de reprises « Amours & Piano » est sorti le 19 novembre 2021. Dans cet album, plusieurs reprises ont été réalisées en collaboration avec d’autres artistes. C’est le cas de « Mon seul refuge » qu’elle interprète aux côtés de Claudio Capéo ou « La solitude, ça n’existe pas » avec le trompettiste de jazz Erik Truffaz. Le duo le plus marquant de l’album est incontestablement « il est mort le soleil » que Nicoletta revisite avec la talentueuse Marina Kaye.

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Quitter la version mobile