Angèle, Jane Birkin, Juliette Armanet et bien d’autres se coupent les cheveux en soutien aux iraniennes.

Mahsa Amini était une jeune femme de 22 ans. Le 13 septembre, elle a été arrêtée et maltraitée par la police des mœurs jusqu’à ce que mort s’ensuive. Il lui était uniquement reproché d’avoir porté le voile de manière inappropriée. Elle est morte pour avoir laissé paraître quelques mèches de cheveux. Sa mort a indigné et ému l’Iran et le monde.
Depuis la mort de Mahsa, survenue le 16 septembre, le peuple iranien, les femmes en tête, manifeste au péril de sa vie. Ce peuple n’espère qu’un accès aux libertés les plus essentielles. Ces femmes, ces hommes, demandent notre soutien. Leur courage et leur dignité nous obligent.
Il est impossible de ne pas dénoncer encore et toujours cette terrible répression. Les morts et les mortes se comptent déjà par dizaines, parmi lesquels des enfants. Les arrestations ne font que grossir le nombre des prisonniers et prisonnières déjà détenus en toute illégalité et trop souvent torturés. Nous avons ainsi décidé de répondre à l’appel qui nous était lancé en coupant, nous aussi, quelques-unes de ces mèches.

Avec la participation de :
@alexandralamyofficiel Alice Attal @angele_vl@annamouglalis Anna Karin Faccendini Anne Le Ny @annececilemailfert@aureliesaada@babpravi Berenice Bejo @berengerekrief Brigitte Roüan @charlottegainsbourg Charlotte Rampling @christine.citti@clairetran_@wolinskiki@evahusson@haidaraeye@firmine_richard@florenceloiretcaille Gwendoline Hamon Hélène Filière @isabelleadjaniofficiel Isabelle Carré @isabelle.huppert@janebirkinoff Jo Attal
@judithenry75@juliettebinoche@juliettearmanet@juliedebona
@iamjuliegayet@lauracahen@laurecalamy@laurencebachman1@lolitachammah@manon.valentin@mariegillainofficiel@marioncotillard@marieangecasta@mariephilomenenga Marine Baousson @melaniedouteyofficiel Mélanie Laurent Michèle Dayan @nathalie.marchak@mumurobin@pommeofficial@rebeccamarder
@stephaniepillonca Tania Dessources @yael_naim_@valeriedonzelli

Initié par Richard Sedillot
Avec Julie Couturier et Christiane Feral Schuhl

Laisser un commentaire